Beati title page Beati qui lugent (2007) est la deuxième des trois œuvres que Mudge composa suite au décès de son père, celle-ci étant vouée au réconfort des endeuillés comme l'est un Requiem à la mémoire des défunts. Des textes en langue latine alternent avec des prières (anglaises) tirées de différentes éditions du Book of Common Prayer (Livre de prière commune), suivant les proches du défunt d'un rejet colérique de tout trouble d'autrui à la consolation d'une réunion en la vie après la mort.

L'œuvre a été choisie pour un téléchargement gratuit en raison de la diversité contenue en ses pages: un motet pour chœur mixte, un autre pour double chœur de voix de femmes, une psalmodie (selon le rite anglican) et une fugue à quatre voix. La mise en musique des prières est écrite pour soliste ténor avec quatuor à cordes, ce dernier accompagnant aussi le chœur dans la fugue finale. Bien que Beati qui lugent n'ait pas été conçu pour une interprétation dans un service religieux, un tel usage sied bien à chacun des morceaux dont est composée l'œuvre.

En raison d'un bogue, il manque quelques traits de mesure aux parties chorales dans le mouvement final, manque qui sera corrigé dès la révision du logiciel.

La partition chorale comprend une réduction pour piano pour usage lors des répétitions; la partition complète et les parties sont disponibles auprès du compositeur.

Pour télécharger la partition chorale, cliquez sur la page titre.

 

© Anthony Mudge 2011